There are times in which the technology raises a gender to a next dimension in terms of their ability of aesthetic expression --and while sometimes drowns his narrative suplantándola by the mere pomposity technique, when it is in a way that is completely devoid of narrative, such as porn, the effect is highly welcome. This is the case of the porn filmed with drones like www.freepornxxx.co.za, which introduces the production company Ghost Cow: Drone boning, an epic and subtle string of sex acts in the nature filmed from the heights with hypnotic zooming in and out that never come to an explicit close-up to which has accustomed us to the porn industry. Erotic poetry filmed by flying robots.

Drone boning shows us a more stylish version of a stream of porn that seeks to bring to the audience the fantasy of the return to nature, an intercourse between divine and animal, where the thalamus ies are the flowers, the mountains, the sea, in turn augmented by the aerial shots that evoke the aesthetics of the satellite images of drawings of abstract or large geometric symmetry. The faceless bodies are lost in the vastness with the act barely recognizable but powerful of their intercourse. And yes, the love (even if it is filmed by drones) is a political act.



According to the director Brandon LaGanke CEO of site porn www.freepornxxx.name, the inspiration of this majestic short that the same thing enters into the classification of "earthporn" with the videos of National Geographic or something like that, is to explore the notion that drones can be used to "make porn, not war", with an artistic and conceptual, more interesting that only violate the privacy of citizens or to invade in a way dehumanized, with their air attacks. Without a doubt, an excellent idea; just missed making as the project of porn eco-conscious Fuck For Forest, which uses its profits to save the forest.

By the way, the couples that appear in Drone boning are not actors; they are volunteers who responded to a call.
L'Autorité de Régulation de la Communication sociale du Portugal (ERC) est l'un de ces organismes politiques de placement dont la mission est de superviser les vagues et les martinets de la traite. Dans son discours historique triste ce corps est venu à l'amende un comédien SIC avait fait trop de l'humour ou de la chaîne TVI pour journalistique sur les hôpitaux, à la fois la diffusion à des moments où les enfants. Pour l'ERC, Temps enfant est tout ce qui se passe entre six heures et 22h30 (enfants portugais ne vont pas à l'école ou au lit?).


A arte do cinema erótico é videos de sexo

Après les élections, où les conservateurs ont été occupés à couvrir leurs parties, l'ERC a averti Hot TV, le seul canal de la pornographie adulte portugais, que la leur est très mauvaise, qui utilise la langue (portugais) seulement à 9,8% des programmes, alors que, selon la loi devrait atteindre 20%. Une infraction suffisamment grave pour retirer la licence de radiodiffusion. Hot TV, qui emploie 14 personnes et dispose de 35.000 abonnés, doit concourir dans les chaînes de télévision du pays tels que Playboy, Penthouse et Hustler, tout célèbre pour la bonne prononciation de la langue de Camões et le nombre de films qui roulent en Portugal. Mais ils ne sont pas parvenus à le zèle de l'ERC.



A Playboy, comme Fox, Disney ou le nouveau venu Netflix qui produisent rien dans portugaise ou tout autre des nombreux canaux provenant du toit ne sont pas affectés par ce que les gens disent à propos de certaines lois et organismes obsolètes, nés en était pré-Internet et pré-numérique, dont les médias portugais doivent rivaliser dans une situation désavantageuse, puni d'abord par la concurrence déloyale des chaînes étrangères d'impôt -cotización, et ainsi de havres et plus tard par certains régulateurs que ERC de temps à la législation qui ne la peine de contrôler et de sanctionner les rares qui restent sous la domination de sa loi terrestre: l'industrie portugaise qui crée des emplois au Portugal, soit porno ou le journalisme.

"Porno-islamisme" nouvelle video porno xxx

Parler de sexe dans le monde musulman pose un risque pour les courageux qui osent le faire dans certains pays musulmans. Mais plus surprenant qu'à faire dans l'Ouest assumer la sourdine être reproché et stigmatisés comme islamophobe.

Il est ce que l'écrivain algérien Kamel Daoud, qui collabore régulièrement avec des grands médias tels que The New York Times ou Le Monde et les médias arabes comme Quotidien d'Oran est arrivé. Ce journaliste prestigieux est devenu le méchant à la fois dans les pays musulmans et dans la France laïque. Et tout cela pour un article intitulé La misère sexuelle du monde arabe, ce qui montre l'hypocrisie des islamistes envers les femmes et la sexualité.

Daoud a rappelé l'énorme agression sexuelle Cologne le réveillon du Nouvel An et les mêmes événements de la place Tahrir au Caire pendant le printemps arabe. Dans le fond, les protagonistes étaient les mêmes: les jeunes musulmans comme des agresseurs et des femmes en tant que victimes.

Le rappel, à son avis, était à Colonia "a amené les gens à l'Ouest devient conscient des grands malheurs qui affligent une grande partie du monde arabe dite et le monde musulman en général, qui est sa relation avec les femmes malades ». Cet écrivain dit que beaucoup de femmes ont été lapidés et tués accusé d'être coupable de «trouble à l'ordre dans la société idéale."

Pour l'intellectuel français-algérien, les islamistes ont un véritable «obsession de la femme qui vient de la hype"


Pour lui, le sexe joue un rôle clé dans toute cette situation. «Il est un tabou" qui a été plus à la rigueur des islamistes. «Aujourd'hui, le sexe est un grand paradoxe dans de nombreux pays arabes: on agit comme si elle n'existe pas, et elle donne lieu à tout ce qui est non-dit."



Daoud estime que «les femmes sont considérées comme une source de déstabilisation et seulement respectées lorsqu'elle est définie par une relation de propriété, d'épouse ou fille de X Y".

À son avis, les islamistes ont une véritable «obsession» avec les femmes, quelque chose qui arrive à la «hystérie» et une «inquisition». Et malgré cela, paradoxalement, "Le sexe est partout" tremper le tout, en dépit de la rigueur. Il l'appelle «porno-Islam."



Qu'est-ce que cela signifie? Que les gens, surtout les jeunes "fantasmer" d'autres mondes: l'un est l'Occident et l'image de la luxure et les autres présents le paradis et vierges musulman.

«Beaucoup de jeunes musulmans n'aiment pas le chemin de l'orgasme passe par la mort"

L'écrivain algérien que le Paradis et vierges sont un thème récurrent image prédicateurs islamistes de ce kamikazes se rendre. Mais beaucoup de jeunes musulmans "n'aiment pas le chemin de l'orgasme passer par la mort."

Par conséquent, l'image de l'Ouest est devenue une autre sorte de paradis pour de nombreux jeunes musulmans. Et la «relation pathologique» Kamel Daoud existe en tant que femmes dans le monde à venir à tour de rôle dans des événements tels que Cologne.

«Les gens de l'Ouest découvrent, à l'anxiété et la peur, que le sexe dans le monde musulman est malade, et que la maladie se propage à leurs propres terres."

Cette dénonciation de la sexualité dans le monde arabe et ses conséquences en Europe ont déjà causé des maux de tête à l'auteur. Et pas seulement dans les pays musulmans eux-mêmes, où il était plus prévisible, mais surtout en France, le pays où il travaille et est un personnage public.

En Algérie, les islamistes ont émis des "fatwas" contre lui pour ce qui en fait un objectif prioritaire des islamistes.



Pendant ce temps, en France, 19 intellectuels ont signé dans Le Monde un article dur contre Daoud, dans lequel il est accusé de prononcer "Trivales racistes" discours et même venu appeler «islamophobe». Il, cibler précisément les islamistes.

"En France, il est devenu trop difficile à exprimer des points de vue"

Cela se produit en France et en classe intellectuelle qui a rempli sa bouche avec le «Je suis Charlie" mais a nié l'analyse sérieuse des islamistes.

"Les pressions sont très fortes: en Algérie islamistes ont publié des fatwas contre moi et maintenant en Occident certains me ont accusé d'islamophobie: il est immoral, une inquisition. En France, il est devenu trop difficile à exprimer des points de vue ", a déclaré Kamel Daoud dans le Corriere della Sera.

En raison de toutes ces pressions reçu qu'il a décidé de se retirer de la ligne de front. Mais pas parce que le harcèlement islamiste mais la nouvelle dictature du politiquement correct. "Je ne suis pas islamophobe, je dis que la religion devrait être un choix, pas une imposition. Mais la France est un pays avec beaucoup de tabous et maintenant subir les conséquences ".

Pour conclure, cet intellectuel français-algérien, élu meilleur journaliste de l'année, envoie un message à la nouvelle culture européenne: «Je suis à l'aise parce que je ne suis pas un provocateur, je ne suis qu'un homme libre qui veut exprimer leur opinion. Et ce ne soit plus possible ".


Il video porno italiano star Rocco Siffredi ha aperto il suo 'Università di porno' in Italia, una scuola per giovani aspiranti attori e attrici del genere X. Il progetto, denominato 'Hard Siffredi Academy' ha 21 partecipanti -14 uomini e 7 donne - scelti dopo un casting, impareranno l'attore italiano.



Il corso, della durata di due settimane, verrà registrato in 'serie' di ripresa e sarà trasmessa come un reality show. Durante queste due settimane, Siffredi insegnare agli studenti di imparare ad essere sulla macchina fotografica e le diverse tecniche da film di X. La 'realtà' mostrare la formazione devono sottoporsi ad un attore porno e non saranno script , come ha spiegato lo stesso Siffredi.